Aide au maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie

De plus en plus de nos ainés sont en difficulté pour se loger , les maisons de retraites sont inabordables et ou ne correspondent pas toujours au souhait de maintien à domicile.
Pour autant, leur logement n’est plus vraiment adapté. Une difficulté que rencontrent également les personnes en situation de handicap.
Le concept de logement inclusif propose d’intégrer cette démarche de logement adapté dans un ensemble de logements collectif classique.

C’est offrir un habitat à mi-chemin entre un logement de droit commun et l’accueil en établissement médicalisé. Il s’agit de répondre à un besoin d’hébergement pour des personnes âgées dont le logement actuel ne convient plus mais dont la capacité d’autonomie est suffisante pour accéder à un logement individuel.

Un projet de vie : « ensemble, mais chacun son logement »

Ce projet a pour ambition de créer une dynamique de vie collective suffisante pour répondre aux problèmes de solitude récurrents chez les personnes âgées et pour permettre une stimulation réciproque des liens sociaux.

De plus, ce regroupement permet de mutualiser des espaces (salle commune, cour commune), des services (portage des repas, soins…), et de lutter contre l’isolement, tout en offrant à chacun un logement individuel.

• Rendre accessible sans difficulté le village aux personnes handicapées ou en situation de perte d’autonomie, • Initier ou permettre le développement d’habitat inclusif dans le cadre de projets de construction ou d’aménagement de logements sociaux • Favoriser l’accession à la propriété ou à la location , afin de permettre à des personnes handicapées ou âgées de vivre de façon autonome dans leur logement au sein du village seules ou en co-location.

Ces logements accessibles, inclus dans un projet de logements classiques, devront être associés à une offre de services d’aide à la personne. Ce type de dispositif permet de mutualiser les aides et d’éviter ou de retarder un placement non souhaité en institution ou en maison de retraite.

L’objectif est de permettre aux personnes de se sentir "chez elles" de pouvoir choisir leurs activités et leur rythme de vie, d’être immergées le plus possible dans la vie ordinaire et de participer à la vie de leur village.

Plusieurs projets de ce type existent déjà sur Toulouse, Blagnac mais la demande dépasse largement le nombre de logements disponibles. Notre projet serait d’installer ces logements au cœur de notre village.